Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Les acteurs du sauvetage et de la surveillance de la navigation maritime
 

Les moyens techniques

Les moyens de détection


- Le CROSS Gris-Nez dispose de deux stations radar pour assurer ses missions de surveillance du dispositif de séparation du trafic (DST) du Pas-de-Calais. La première est située sur le site du CROSS Gris-Nez, la seconde sur celui de St- Frieux.
- Radars de type bande X avec une fréquence de rotation de 5 tours par minute : 30 nautiques de portée pour Gris-Nez, 39 pour St-Frieux.
En plus de ce dispositif, un report de l’image radar du MRCC Dover est disponible au CROSS. Cette interconnexion permet de pallier une éventuelle défaillance d’un des systèmes et ainsi de continuer à assurer une veille continue du détroit. Le dispositif anglais se nomme NORTH CONTROL.
- Enfin, les données des radars belge sont incrémentées dans notre système au nord de la zone afin d’améliorer la qualité de détection.

- Pour compléter la couverture radar de notre zone de responsabilité - s’étendant du cap d’Antifer à la frontière Belge - le dispositif s’appuie sur les radars des différents sémaphores de la zone : Dunkerque, Boulogne-sur-mer, Ault, Dieppe et Fécamp.
- Leurs images radar sont traitées et affichées en temps réel sur un seul et même écran : c’est le système SPATIONAV.
- Ce système affiche à la fois les pistes brutes et les données Automatic Identification System (AIS) émises par les navires.
.

Les moyens d’identification


« VHF/ASN »
- Pour entrer en contact avec les usagers en mer, le CROSS dispose de plusieurs émetteurs VHF disposés sur le littoral. Les antennes sont situées à Dunkerque, Gris-Nez, St Frieux, Ault et St Valéry en Caux. La portée théorique des émetteurs varie entre 20 et 33 nautiques selon la hauteur des antennes.
- Les émetteurs de Dunkerque, Gris-Nez, St Frieux et St Valéry en Caux sont couplés à l’Appel Sélectif Numérique (ASN). Ce type de VHF permet de contacter un navire individuellement sur un canal prédéfini et permet également d’envoyer ou de relayer un appel de détresse en provenance d’un navire.
- Le CROSS dispose de deux goniomètres (Gris-Nez et St Frieux) ainsi que ceux des sémaphores pour localiser un navire utilisant sa VHF en effectuant une triangulation.
- Le CROSS effectue une veille permanente des canaux 16 et 70.
.
« MF/HF »
- Le CROSS dispose d’une antenne MF/HF et veille en permanence la fréquence 2187,5Khz. Cet émetteur est également ASN et permet d’envoyer, de relayer et d’accuser réception des messages en provenance d’un navire en détresse.
.
« INMARSAT »
- Le CROSS GRIS NEZ dispose également d’une station INMARSAT.
- Il s’agit d’un système mondial de communication par satellites offrant des applications tant commerciales que liées à la sécurité. Quatre satellites géostationnaires couvrent les quatre zones océaniques. La zone de couverture s’étend du 70°N au 70°S.
- Dans le cadre du sauvetage, le CROSS peut ainsi recevoir une détresse INMARSAT, par télex ou par téléphone.
- En cas de détresse, le CROSS peut en outre envoyer un message SAFETYNET aux navires présents dans la zone incriminée les informant de la position et du type de la détresse ainsi que de toute information utile relative aux recherches.
- Le CROSS peut enfin contacter directement par message télex ou par téléphone INMARSAT les navires afin de gérer les opérations de sauvetage. Il existe en effet plusieurs standard INMARSAT, dont certains permettent des échanges en phonie.
.
Par exemple :
“INM B” : Phonie, télex
“INM C” : Télex
“INM F” : Phonie

« BASES DE DONNEES »

- Le CROSS dispose de nombreuses bases de données utilisées pour identifier les navires.

  • La base du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie (MEDDE) “ASTERIE”, laquelle comprend les navires enregistrés auprès des Affaires maritimes,
  • La base de l’Agence Nationale des Fréquences Radio (ANFR), qui regroupe les navires équipés de moyens de communications radios,
  • La base “INMARSAT/ITU” (International Telecommunication Union), qui regroupe les navires possédant une station INMARSAT à leur bord,
  • La base de la “ Lloyd’s ”, une compagnie d’assurance maritime,
  • La base “COSPAS SARSAT”, qui comprend des éléments relatifs à l’enregistrement et au codage des balises 406 Mhz,
  • Le site “Sail The World” (STW) : association de plaisanciers.

Les moyens de localisation



« BALISE DE DETRESSE COSPAS SARSAT »
.
- Le système COSPAS SARSAT est un réseau de satellites recevant les signaux de détresse en provenance des navires équipés de balises de détresse 406 Mhz.
.
- Les signaux de détresse sont réceptionnés par les satellites puis transmis à des centres à terre (FMCC à Toulouse pour la France) qui relaient la détresse au centre de sauvetage de la position de la détresse.
.
- Le CROSS Gris Nez intervient dès la réception de l’une de ces alertes : il doit alors coordonner et organiser les recherches jusqu’à ce que le MRCC compétent dans la zone assume effectivement la coordination des recherches.
.
.
« STATION INMARSAT C »
- Grâce à la station INMARSAT dont dispose le CROSS Gris-Nez, les détresses INMARSAT C peuvent être reçues au CROSS, via FRANCE-TELECOM qui réceptionne les messages en provenance des navires.
- Le message de détresse comporte la position du navire, le type de détresse et le numéro de la station INMARSAT.
- Comme pour une balise 406, le CROSS Gris-Nez doit alors coordonner et organiser les recherches jusqu’à ce que le MRCC compétent dans la zone assume effectivement la coordination des recherches.

« REPORT DE POSITION »

  • Automatic Identification System (AIS) :

- Ce système permet aux CROSS de connaître l’identité, le statut, la position et la route des navires en navigation.
- Différents sites procurent en ligne une situation des navires équipés d’AIS, tels que “marinetraffic.com” ou “vesselfinder.com”.

Météorologie


Le CROSS Gris Nez reçoit quotidiennement les bulletins de prévisions météorologiques (origine Météo France) qu’il diffuse à heure fixe le matin, le midi et le soir.
Il s’agit de bulletins côtiers pour la bande des 20 milles, entre :
- le cap de la Hague et la baie de Somme
émetteur : St Valéry en Caux – canal 79 – à 07h03 ; 15h33 ; 19h03.

- la baie de Somme à la frontière Belge
émetteur : Dunkerque – canal 79 – à 07h20 ; 16h03 ; 19h20
Gris Nez/ St Frieux – Canal 79 – à 07h10 ; 15h45 ; 19h10

Le CROSS diffuse également les Bulletins Météorologiques spéciaux (BMS) pour sa zone de responsabilité.

Pour calculer la dérive d’un objet, d’un homme à la mer, d’un navire ou de tout autre objet, Météo France met à disposition du CROSS son modèle de prévision de dérive "MOTHY", qui permet de réaliser des prévisions de dérive en sens direct ou à rebours. Une fois la demande réalisée auprès de Météo France, une carte est communiquée au CROSS, sur laquelle apparaissent les zones de présence probable du mobile. A partir de ces cartes, le CROSS établit des zones de recherche dans lesquelles seront envoyées les moyens de sauvetage afin de tenter de retrouver les personnes ou navires disparus.