Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
ACTUALITES

En 2017, la SNSM fête ses 50 ans !

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 8 juin 2017

STATION SNSM DE LE CROTOY

15 sauveteurs permanents - 16 interventions en 2016

 

"La baie de Somme, magnifique, attirante, très prisée des touristes, mais aussi très dangereuse.

En fond de baie, notre village, niché au creux des mollières : Le Crotoy. C’est là que notre station trouve toute son utilité, au coeur du triangle formé par les trois ports de la baie (St Valéry, Le Hourdel et Le Crotoy).

Des hectares de sable, des cours d’eau, sans oublier les nombreuses huttes dans les mollières, au centre du triangle.

Une mission qui change quelque peu des autres stations SNSM qui se trouvent en bordure de mer, car chez nous la mer rentre en baie toute les 12 heures.

Nous faisons ce que l’on appelle « la montée de mer ou la montée du flot » à pieds,
3 heures avant la pleine mer, pour éviter aux visiteurs de se faire encercler, surtout lors des gros coefficients, et ceci lors des jours fériés, ponts, vacances scolaires, etc.

Une équipe de trois sauveteurs minimum, à chaque montée de mer.

A chaque fois, le CROSS Gris-Nez est averti de notre mission. Pour faire prendre conscience à son personnel de la réalité du terrain, nous organisons des montées de mer avec lui, en ciblant les gros coefficients.

Départ à pied du poste de secours du Crotoy jusqu’au phare du Hourdel et retour avec le 1er flot, encerclement des bancs de sable, mouvance du terrain, cette sortie permet rapidement de ce rendre compte des multiples dangers de la baie de Somme.

D’ailleurs, le résultat de nos sorties de ces dernières années est plus que satisfaisant et les anecdotes ne manquent pas.

Tous les exemples suivants ont eu lieu à la montée de mer en 2016.
Certains voient des mirages et confondent la baie avec un lac ou un désert de sable et prennent leur vélo pour un pédalo, comme cette famille de sept personnes partie dans la baie en vélo pour rejoindre le Hourdel (à 7 km ) le père de famille tractant une petite remorque avec un jeune enfant à l’intérieur. A quand la poussette enfant à quatre roues motrices ?

De quoi perdre le nord ………….. ou plutôt l’ouest ! Comme ces trois personnes qui partent en plein brouillard d’octobre pour rejoindre le Hourdel, bien sûr sans boussole.

Et à 14h00, sortie du restaurant, après avoir bien mangé, pourquoi pas une bonne petite digestion … .. allez chiche, je vais faire « la planche » dans le chenal à marée montante avec un courant entre 4 et 8 nœuds !

Et pour finir, bientôt en baie et pour le plaisir des yeux, concours de « caisses à savon » de toutes sortes.

La plupart des gens que nous aidons nous remercient. Souvent, ils sont étrangers à la région et reconnaissent leur méconnaissance totale de la baie de Somme. Ils ne se sont ainsi pas informés des heures et coefficients des marées...

Voilà ce qui fait la reconnaissance de notre station et la fierté des sauveteurs permanents qui la composent. Des promeneurs inconscients du danger, il y en aura malheureusement toujours".

Article rédigé par les sauveteurs de la station du Crotoy

Les 50 ans de la SNSM : https://www.snsm.org/actualite/le-cinquantenaire-de-la-snsm?prehome=off